Au Fil du Temps

Au Fil du Temps

Menu
Verba volant, scripta manent.

Verba volant, scripta manent.

Verba volant, scripta manent.

Ecriture et société dans l'Italie antique: dernières nouvelles...

Un peu d'oxygène pour tous les obscurs qui végètent dans une sombre ignorance de nos racines étrusco-latines et préfèrent s'intéresser aux drames de la radicalisation à outrance qui inondent notre pays.

OUI, la présence étrusque est une composante avérée de l'identité culturelle de notre Midi français et NON, les étrusques n'ont pas fini de faire parler d'eux.

Les précieuses informations apportées par l'exposition qui s'est tenue à Lattes en février dernier nous le confirment :

LES ETRUSQUES EN TOUTES LETTRES

Ecriture et société dans l'Italie antique

Le catalogue établit un riche bilan des recherches archéologiques actuelles et devrait être accessible à tout un chacun mais surtout offert, proposé, expliqué à une certaine jeunesse désespérée, sans idéaux, avide d'engagements absurdes offerts sur l'internet pour des causes inutiles ou très éloignées des aspirations de notre civilisation occidentale dont les richesses patrimoniales méritent de perdurer !

Il est vrai qu'un effort pédagogique a été entrepris par le Musée Henri Prades de Lattes pour diffuser de récentes informations sur la civilisation étrusque auprès des établissements scolaires ( mais ceux du Languedoc uniquement...!)

Cependant, au niveau du programme national d'histoire en 6ème, RIEN n'a été fait pour donner la place qui lui revient à la civilisation étrusque, pas même un signalement en tant que civilisation PRE-ROMAINE ! C'est vraiment irritant et incompréhensible...

cf.http://museearcheo.montpellier3m.fr/sites/default/files/lattara/medias/dp_etrusques_30_10_2015.pdf

Continuons de prêcher dans le désert.

Verba volant, scripta manent.

Autre bonne nouvelle: la parution cette année (2016) d'un catalogue raisonné des inscriptions étrusques et italiques du musée du Louvre (enfin !)

Il faut savoir, en effet, que la plupart des inscriptions étrusques trouvées hors d'Italie proviennent du Languedoc, de la Provence et de la Corse.

Mais le paradoxe qui perdure est que cette civilisation pré-romaine, une des plus lettrée de toute l'Antiquité, n'a laissé que bien peu de documents écrits, ceux-ci étant encore aujourd'hui et de surcroît, indéchiffrables ou plutôt mal déchiffrés.

Toute entreprise actuelle pour ce décryptage est donc éminemment louable.

Merci à monsieur Dominique BRIQUEL.

*Tête en bronze:

Etrusque, d'époque hellénistique, vase à parfum pourtant sans fond (support pour un récipient plus petit ?) simplement décoratif ou votif avec une inscription sur le front:

Suthina (suthi, la tombe et -na, suffixe d'appartenance) "appartient à la tombe" et donc, un objet funéraire (?).

L'inscription suthina : pour les plus curieux, lire en PDF http://www.persee.fr/doc/rea_0035-2004_1995_num_97_1_4618#

 

Tête en bronze* (fin IIIè-début IIè s.av.J.C.) 16x10 cm, provenant de Sovana (?) Musée du Louvre.

Tête en bronze* (fin IIIè-début IIè s.av.J.C.) 16x10 cm, provenant de Sovana (?) Musée du Louvre.