Au Fil du Temps

Au Fil du Temps

Menu
Caere/Cerveteri : les fouilles au port de PYRGI

Caere/Cerveteri : les fouilles au port de PYRGI

Situation du port de Pyrgi, principal port de Caere/Cerveteri.

Situation du port de Pyrgi, principal port de Caere/Cerveteri.

Acrotère du temple B du sanctuaire de Pyrgi représentant un cavalier exécutant une voltige (VIè s. av. J.C;). Museo  di Villa Giulia à Rome.
Acrotère du temple B du sanctuaire de Pyrgi représentant un cavalier exécutant une voltige (VIè s. av. J.C;). Museo  di Villa Giulia à Rome.

Acrotère du temple B du sanctuaire de Pyrgi représentant un cavalier exécutant une voltige (VIè s. av. J.C;). Museo di Villa Giulia à Rome.

Sur la première illustration en noir et blanc ci-dessus , on ne se rend pas compte de la polychromie de l'ensemble qui reste incomplet malgré la reconstitution partielle à partir de 10 fragments. La seconde vient heureusement la compléter...                    

Ce groupe équestre en ronde-bosse qui figurait à l'angle droit du temple B montre un cavalier assis sur le flanc droit du cheval. Il porte un chiton rouge à bande noire.  Les jambes sont rouges, le cheval blanc. la crinière et les sabots sont rouges et les brides noires.

 Le style est très soigné et rappelle celui des acrotères décorées du temple de Portonaccio à Véies.

Plan du sanctuaire avec les deux temples A et B parallèles (photo dans Dossiers d'Archéologie n°322, p113)

Plan du sanctuaire avec les deux temples A et B parallèles (photo dans Dossiers d'Archéologie n°322, p113)

Leucothée, tête d'une statue en terre cuite ornant le temple A de Pyrgi (IV è. s. av. J.C.)

En fait, nous continuons l'inventaire des cités les plus connues de la dodécapole étrusque en retrouvant la côte méridionale avec CAERE/Cerveteri (cf. article du 3 décembre 2015 sur la nécropole de la Banditaccia... ) mais cette fois pour découvrir son ancien port : PYRGI, grâce à des fouilles menées par deux des meilleurs étruscologues italiens, Massimo Pallotino aidé par Giovanni Colonna en 1957.

Ces fouilles furent longues (de 1957 à 2008 !) mais devaient réserver de bien belles surprises.

E n réalité les archéologues cherchaient depuis longtemps un sanctuaire fondé par les Pélages, signalé par le géographe grec STRABON (Ier s. av. J.C et Ier s. après J.C.) sans pouvoir le trouver à l'intérieur de l'enceinte de la ville de Cerveteri...

Le retour aux sources écrites a donc permis de localiser exactement la zone archéologique proche de la mer et dès lors, les traces de l'emplacement de deux temples  de ce sanctuaire furent repérées (temples A et B ). Je passe sur les aléas de ces découvertes dont l'historique peut paraître complexe.

On cherchait donc un lieu de culte dédié à UNI- LEUKOTHEA , Uni,  la grande divinité matronale étrusque, la Junon romaine, l'Hera grecque, l'Astarté phénicienne, la Tanit sémitique et à Leukotea, la divinité marine (voir ci-dessous les représentations de ces divinités aux multiples fonctions...)

 

Tête en terre cuite de Leucothea, déesse marine et antéfixe d'Uni trouvées dans le sanctuaire de Pyrgi sur un haut-relief du temple A .
Tête en terre cuite de Leucothea, déesse marine et antéfixe d'Uni trouvées dans le sanctuaire de Pyrgi sur un haut-relief du temple A .

Tête en terre cuite de Leucothea, déesse marine et antéfixe d'Uni trouvées dans le sanctuaire de Pyrgi sur un haut-relief du temple A .

On a d'abord trouvé de nombreux fragments en terre cuite qui décoraient le fronton du temple A  (Vè s. av. J.C.) révélant plusieurs scènes mythologiques grecques : Les Sept contre Thèbes, thème bien connu des Etrusques. Il s'agit de la guerre des sept chefs argiens contre Thèbes (longtemps avant la guerre de Troie ! ).

  • Pour suivre cette expédition contre les saintes murailles de Thèbes, il faut se rapporter à l'ILIADE d'HOMERE (Polynice et Tydée assemblent les peuples à Mycènes...).

Détail d'une scène mythologique du cycle thébain (Temple A de Pyrgi) Vè s. av. J.C. CLIC SUR LA PHOTO.
Détail d'une scène mythologique du cycle thébain (Temple A de Pyrgi) Vè s. av. J.C. CLIC SUR LA PHOTO.
Détail d'une scène mythologique du cycle thébain (Temple A de Pyrgi) Vè s. av. J.C. CLIC SUR LA PHOTO.

Détail d'une scène mythologique du cycle thébain (Temple A de Pyrgi) Vè s. av. J.C. CLIC SUR LA PHOTO.

Les tragédies d'Euripide (les Suppliantes) et d'Eschyle (les Sept contre Thèbes) illustrent aussi cette fameuse attaque où tous les participants vont mourir y compris Etéocle et Polynice qui s'entre-tuent (scène très souvent représentée sur des coffres d'urnes étrusques).

A suivre: les temples A et B du sanctuaire de Pyrgi.