Au Fil du Temps

Au Fil du Temps

Menu
Filigranes et granulations.(4)

Filigranes et granulations.(4)

Cherchant à inventorier d'autres fibules, j'ai trouvé cette pièce magnifique :

La broche de Braganza.

Elle est datée du IIIème s.av.J.C. Son long pied en or massif mesure 14cm.

Un guerrier nu combat un fauve mais son casque et le fourreau de son épée seraient typiquement celtiques et en provenance de la péninsule ibérique...

L'arc voûté est décoré à ses extrémités de têtes de fauves et porte une crête spiralée en 8 boucles qui évoquent des vagues; la partie inférieure présente un entrelacs très celtique aussi.

Deux gros brins torsadés forment le pied qui s'encastre dans les gueules béantes d'un chien et d'un sanglier.

Elle a appartenu à Ferdinand II du Portugal et est restée longtemps propriété de la maison de Braganze. On peut la voir au British Museum.

D'aucuns disent qu'elle serait l'oeuvre d'un artisan grec...

Elle est évidemment très belle mais d'époque plus tardive que les fibules étrusques décrites précédemment.

Elle est aussi pour nous un élément de comparaison avec les pièces étrusques.

Revenons à des bijoux trouvés dans une tombe princière célèbre ( Régolini-Galassi) de

CERVETERI. On a la certitude ici qu'ils venaient d'Etrurie.

Grande fibule en or. (VIIème s.av.J.C.) Cerveteri.

Grande fibule en or. (VIIème s.av.J.C.) Cerveteri.

Au milieu de tous les ors magnifiques portés par la princesse défunte, on a trouvé cette énorme fibule décorée de motifs d'inspiration végétale ou animale.

En bas, de minuscules canards en ronde-bosse ont été soudés sur une plaque travaillée en bosse; cette partie inférieure s'inscrit en effet dans une sorte d'ovale légèrement incurvé.

Les 5 lions de la partie supérieure sont en "repoussé" et découpés sur une plaque plate, à part. Ils sont cernés de deux frises à motifs végétaux entrelacés d'inspiration orientale (hittite, peut-être ?)

La partie centrale apparaît sous forme de deux cylindres finement travaillés en motifs géométriques aux extrémités desquels on trouve 4 petits pendentifs...Travail très raffiné !

On remarque qu'il n'y pas de composition pour l'ensemble...Les lions par exemple sont simplement là pour remplir l'espace...*

* J'ajoute cette information communiquée par Alain Beydts, spécialiste des fibules romaines : la fibule est une carte métaphorique du cosmos (organisation du monde) suivant la Théogonie d'Hesiode(VIIIè s. av. J.C.); en haut, le ciel, au milieu (figuré par les deux branches centrales), la terre et en bas, la mer ou l'eau (où flotteraient les canards).

Il y aurait donc bien une composition "cosmogonique" pour ce péroné ! Et pourquoi pas ? Je remercie donc Alain Beydts pour avoir précisé mon commentaire...

La forme de cette fibule à plaque est typique de la haute vallée du Tibre.

On peut la voir au Musée Grégorien du Vatican. Il en existe au moins deux autres de même composition (en 3 parties) : l'une, plus petite en provenance de la nécropole de Ponte Sodo à Vulci (675-650 av. J.C) et visible au Staatliche Antikensammlungen de Münich; l'autre, plus ancienne (825-775 av. J.C) se trouve au British Museum.

Restons dans cette fameuse tombe riche en trésors...

Joli collier et jolie collection de petites fibules !

Joli collier et jolie collection de petites fibules !

Toujours dans cette même tombe....voici deux bracelets en or, avec liserets à motifs géométriques et personnages centraux à longues robes ( en repoussé ).

Bracelets de la tombe Régolini-Galassi.( VIIème s.av.J.C.) Musée Grégorien du Vatican.

Bracelets de la tombe Régolini-Galassi.( VIIème s.av.J.C.) Musée Grégorien du Vatican.

Sachez que l'inventaire est loin d'être terminé...Suivront encore quelques bijoux de rêve.