Au Fil du Temps

Au Fil du Temps

Menu
Panthéon étrusque(3)

Panthéon étrusque(3)

Je voudrais préciser que les illustrations des articles publiés les 16 et 21 mars 2015 (statuettes des dieux) viennent d'un ouvrage collectif récent: (2013-2014).

Etrusques Un Hymne à la vie. Publié à l'occasion de l'exposition éponyme.

VERTUMNE.

C'est le dieu de la végétation en général, celui des jardins et des vergers en rapport avec la germination, la floraison, la maturation des plantes et des fruits.

Il changeait de forme à sa guise et se fit aimer de la nymphe Pomone : un couple immortel qui rajeunissait périodiquement au fil des saisons...

L'érudit Varron nous dit qu'il était le plus important des dieux, très honoré à Volsinies et qu'il possédait (plus au sud) un important sanctuaire fédéral, le FANUM VOLTUMNAE où se tenaient des jeux à caractère religieux. Il passera par la suite à Rome et deviendra le dieu du quartier étrusque.

TURAN.

Assimilée à Aphrodite en Grèce et à Vénus à Rome, TURAN est la déesse de l'amour, de la beauté, de la santé, de la fécondité, de la renaissance.

Par la racine préhellénique de son nom (TUR-), elle est aussi la dominatrice, la maîtresse.

TURMS.

Dieu du commerce, des marchands, protecteur des voyageurs, guide des âmes dans l'outre-tombe ( dieu" psychopompe"). Son culte est surtout à Arezzo.

On le reconnaît facilement avec son chapeau ailé (le pétase) et son caducée en main. C'est l'Hermès grec, le Mercure romain.

Voici la célèbre tête de Turms en terre cuite considérée avec raison comme un chef-d'oeuvre de la statuaire étrusque :

Turms. Temple de Portonaccio de Véies (Vè s.av.J.C.). Rome, Museo Nazionale di Villa Giulia.

Turms. Temple de Portonaccio de Véies (Vè s.av.J.C.). Rome, Museo Nazionale di Villa Giulia.

APULU /APLU/ APLUN.

Dieu du soleil, de la lumière, de la beauté. frère jumeau d'Aritimi (Artémis).

Là encore, provenant du même temple de Véies, nous avons une statue en terre-cuite, en pied. Précisons qu'elle se trouvait sur le sommet du toit ( ce qui est proprement étrusque).

Le mouvement alerte de son pas, le sourire malicieux (mais empreint d'une certaine cruauté prouve son authenticité étrusque.

Apollon de Véies. Terre-cuite du VIè s.av.J.C.(1,80m). Rome. Museo Nazionale di Villa Giulia.

Apollon de Véies. Terre-cuite du VIè s.av.J.C.(1,80m). Rome. Museo Nazionale di Villa Giulia.

Tête de l'Apollon, vue de profil.( Superbe !)

Tête de l'Apollon, vue de profil.( Superbe !)

Le temple de Portonaccio sur le toit duquel se dressait cette sculpture d'Apollon est en réalité l'un des plus célèbres sanctuaires dédié à Menerva ( Athéna) et c'est près de Véies que se trouvait l'école de production de terre-cuite de son artisan VULCA ( qui aurait aussi décoré le temple de Jupiter Capitolin à Rome. Ce temple est donc célèbre pour ses grandes statues-acrotères (au moins quatre mais une vingtaine sans doute). Elles devaient impressionner les spectateurs...

A suivre.